Fondé à Ottawa en décembre 2012, le Théâtre Rouge Écarlate est voué à l’exploration, la création, la production et la diffusion de nouvelles oeuvres théâtrales. Il s’intéresse à se mettre au défi, à porter à la scène les textes d’autrices et auteurs et à fouiller le processus de création afin de mettre en scène des projets audacieux qui témoignent de notre temps et notre humanité.

Cette structure de recherche et de création est allumée par un désir de créer sans compromis, un besoin de prendre la parole de manière parfois irrévérencieuse, un goût de la quête et un penchant pour la poésie. Si le nom de la compagnie s’impose comme une couleur, c’est qu’il s’oppose à la grisaille en représentant une impression, en provoquant une sensation, et en interrogeant la perception. Ses choix de projets sont motivés par des coups de ou des cris du coeur qui sont habités par l’urgence de rencontrer l’autre.

Lisa L'Heureux

Directrice artistique et générale >

Lisa L'Heureux_edited_edited.jpg

Touche-à-tout dans le milieu théâtral d’Ottawa-Gatineau, Lisa L’Heureux consacre son temps principalement à l’écriture, la mise en scène et la coordination artistique. En explorant l’installation performative, elle a co-créé La fête à carreaux (volet jeunesse du Théâtre français du CNA), un morceau pour Ramshakle Theatre, Effet Papillon (Théâtre du Trillium) et Crisser le feu (Crisseurs de feu anonymes). Elle a également collaboré à Love is in the birds : une soirée francophone sans boule disco (Théâtre du Trillium), Comment frencher un fonctionnaire sans le fatiguer (Poids Plumes), À quoi ça sert d’être brillant si t’éclaires personne (Théâtre français du CNA), et Tapage et autres bruits sourds (Poids Plumes + Théâtre français du CNA). Avec les productions du Théâtre Rouge Écarlate, elle a créé Ciseaux, Pour l’hiver, et Projet D. Elle a remporté le Prix Jacques-Poirier 2017, du Salon du Livre de l’Outaouais, avec Pour l’hiver. Les pièces de Lisa sont publiées aux Éditions Prise de parole.

John Doucet

Artiste associé >

AMarklew_Doucet_highres-482_edited_edite

Artiste pluri-disciplinaire de la région d'Ottawa, John Doucet est interprète et scénographe. Depuis la fin de ses études en théâtre à l'Université d'Ottawa et en interprétation au conservatoire de Studio 58 à Vancouver, il a joué pour maintes compagnies théâtrales de la Colombie-Britannique jusqu'à la Terre-Neuve. Lors de la dernière saison, il a signé les décors pour The Gravitational Pull of Bernice Trimble (GCTC) et Projet D (Théâtre Rouge Écarlate), The Amorous Servant (Odyssey Theatre) et a joué dans Petites Bûches (Théâtre de la Vieille 17). Prochainement, il concevra les décors pour  We Are Happy (GCTC).

Antoine Côté Legault 

Artiste associé >

Casting_Antoine.jpg

Formé en théâtre à l’Université d’Ottawa (baccalauréat et maîtrise), Antoine Côté Legault se consacre principalement à la création de spectacles de théâtre et de poésie. En plus de l’écriture et du jeu, il remplit fréquemment le rôle de conseiller dramaturgique pour les créations d’auteurs et de metteurs en scène de la région d’Ottawa. Parmi ses plus récents projets, mentionnons le solo poétique Corps à corps (Prise de parole) et Le gars qui voulait se faire phénix (en collaboration avec le Théâtre du Trillium + publié chez Prise de parole). Membre du comité directeur du Théâtre Rouge Écarlate, Antoine a prêté sa plume à Projet D et collabore à la dramaturgie d’Et si un soir. Il est également auteur associé au Théâtre du Trillium et membre du regroupement d’auteur.e.s Les Poids Plumes, avec qui il collabore à de nombreux projets, dont Comment frencher un fonctionnaire sans le fatiguer, et Tapage et autres bruits sourds.

Gabriel Robichaud

Artiste associé >

Gabriel Robichaud casting 1 -HD_edited.j

Gabriel Robichaud est un comédien, auteur et chanteur acadien de Moncton. Dans les dernières années, il foule les scènes un peu partout en Acadie, au Manitoba, au Québec et en Ontario. Il fait partie des 5 artistes de la relève à qui Brigitte Haentjens a divisé son prix d'excellence du Gouverneur Général des arts de la scène. Ses publications Le Lac aux deux falaises (théâtre pour adolescent, Prix littéraire le Droit volet jeunesse 2017) et Les anodins (poésie, prix Éloize de l'artiste de l'année en littérature 2016) ont reçu à la fois la faveur de la critique et du public. Médaillé d'argent des 8e Jeux de la Francophonie en littérature à Abidjan à l'été 2017, il vient de sortir un troisième recueil de poésie, Acadie Road et prépare un deuxième texte pour le théâtre, Crow Bar. À la télévision, il interprète Zoël Bourgeois dans la télésérie À la Valdrague. Depuis mars 2018, il habite Montréal.

Lissa Léger

Artiste associée >

Photo_LLéger_edited_edited_edited.jpg

Originaire de L'Orignal dans l'est Ontarien, Lissa Léger a suivi sa formation à l'Université d'Ottawa. Elle débute son travaille en tant que comédienne en 2009 avec le Théâtre de Dehors avec qui elle a participé à la création du spectacle Les Z'aventures de Zozote récipiendaire du prix Coup de foudre Salut (tournée scolaire de 60 spectacles). En automne 2013, on a pu la voir sur les planches du Théâtre de l'Île dans La Chatte de le Hibou ainsi que dans Porc-Épic avec le Théâtre Belvédère. En février 2014, elle joue Phanie dans Ciseaux, une création de Lisa L'Heureux dans le cadre du festival ottavien undercurrents. Puis en 2015, elle interprète plusieurs personnages dans la comédie funéraire Le long de la Principale, dans une mise en scène de Jean-Stéphane Roy pour le Théâtre la Catapulte. Depuis la fin 2011, elle a fait parti de l'équipe de création de #PigeonsAffamés, une production multidisciplinaire du Théâtre du Trillium (Zones Théâtrales 2015). Elle est aussi récipiendaire du Prix Rideau de l'artiste en émergence pour l'année 2013.